Faut-il nettoyer les nichoirs et refuges ?

Dans la nature, les nichoirs ne sont pas nettoyés. Comme ceux-ci sont généralement creusés dans de vieilles chandelles d’arbres pourrissants, ils finissent par disparaître.
Les oiseaux et certains petits mammifères, chauves-souris, muscardins… devront alors retrouver d’autres cavités.

By Bruno Marchal
Président de Plumalia ASBL
Textes et photos protégés par les législations en vigueur.

En 2018, nous avions placé plus d’une vingtaine de nichoirs dans une belle propriété de La Hulpe.
En cette fin de saison de nidification, nous avons visité une grosse partie de ceux-ci, parfois avec des surprises…

Un premier nichoir semi-ouvert a bien été occupé. Situé à l’orée d’un bois, il pourrait s’agir d’un Rougegorge familier. Les 2 autres nichoirs de ce type ont aussi été occupés.
Deux refuges à chauves-souris avaient aussi été placés.
Étonnamment, les 2 nichoirs à chauves-souris ont été squattés par des mésanges bleues au vu des plumes trouvées à l’intérieur. Les dimensions de la fente d’entrée ne permet pas un oiseau de taille plus importante d’y entrer.
Les 2 nichoirs ont servi de refuge nocturne à ces individus.
Une cohabitation nocturne est tout à fait possible entre ces 2 espèces.
Tous les nichoirs de type « mésanges » ont été occupés à un moment donné. Il y a présence de divers matériaux végétaux de construction du nid.
Le nichoir à grimpereau a aussi été occupé, quant à savoir si c’est bien par un grimpereaux, la question restera posée…
Un nichoir à Effraies des clochers a été placé dans la bergerie. On aperçoit le trou d’envol dans le pignon. Malheureusement pour les chouettes, le nichoir était occupé par des Frelons européens. En hiver, ceux-ci seront évacués par le propriétaire.
Sans cette intervention, les effraies n’occuperont jamais ce nichoir. Comme nous humains, elles ont peur des frelons et à raison.
Malheureusement pour les Chevêches d’Athéna, leur nichoir a été occupé par des… écureuils.
Un écureuil a essayé d’accaparer un nichoir semi-ouvert, mais sans résultat, celui-ci ayant une cavité de nidification pour cette espèce, un peu trop petite.
On reconnait le matelas végétal réalisé par les écureuils, à leurs longs fils d’écorce que compose celui-ci.
Un refuge à hérissons a été replacé.
Le refuge a été généreusement recouvert de branchage tout en gardant libre l’entrée. Le branchage servant d’isolant thermique.
Nous avons profité pour ajouter 3 nichoirs à muscardins ou autres « gliridae« , à suivre.
Pour la fabrication de ce type de nichoirs, voir ici.
Ils ont été placés pour vérifier s’il y a encore présence de cette espèce en Brabant wallon. L’étude est menée par Natagora Bw depuis quelques années maintenant.

Nous remercions vivement le propriétaire pour sa sensibilité à notre environnement et à notre biodiversité. Tout est mis en oeuvre dans sa propriété pour l’accueil d’un maximum d’espèces vivantes.
L’adage de Plumalia est tout à fait appliqué en ces lieux : « La première réserve naturelle, c’est son jardin ».

Conclusions :
Une visite annuelle des nichoirs et refuges n’est pas indispensable tous les ans, mais cette visite au bout de 4 saisons nous montre qu’il faut parfois intervenir pour assurer le rôle des nichoirs.
Ainsi, sans une intervention humaine, le nichoir à effraies n’aurait jamais été utilisé par les chouettes.
Idem pour le nichoir à chevêches, les écureuils habitants les lieux et ils ne seront pas délogés par les petites chouettes. Par ailleurs, la population d’écureuils se porte très bien. On en observe de plus en plus. Il faut aussi savoir que ceux-ci prédatent sur les tout jeunes passereaux.
Un nichoir à Faucons crécerelles n’a pas été vérifié et pour cause, il est placé à 8m de hauteur. Mais nous resterons vigilants en 2022, pour vérifier si ce nichoir est habité. Il est facile de le savoir, les jeunes sont très bruyants quand ils quémandent leur nourriture.

Vous visiterez vos nichoirs dans vos propriétés, au plus tôt fin août pour être certains que les jeunes aient bien quitté leur logis.
On profitera du moment pour faire une vérification visuelle des nichoirs et si besoin les remettre en état (vérification du système d’attache, réparation, peinture/vernis…).

Si vous voulez revoir le placement des nichoirs en 2018, cliquez ici.

Photos protégées par la législation en vigueur.

Nichoir décoré et recouvert d’une ardoise naturelle, réalisé par Plumalia. Photo réalisée par Thierry Vandendries « BelPHOTO ».