Articles de cette rubrique

  • Nichoir à Hirondelle de fenêtre

    Nichoir double à Hirondelles de fenêtre, monté sur une fausse corniche Les nids doubles à Hirondelles de fenêtre se vendent dans le commerce. Ici le principe est de placer ce double nichoirs, dans (...)

    Suite...

  • Nichoir à Chevêche d’Athéna

    Voici comment réaliser un nichoir à Chevêche d’Athéna au départ d’une caisse de douze bouteilles de vin de 75cl. Le trou d’entrée a un diamètre de 70mm. La première planche horizontale s’arrête à une (...)

    Suite...

  • Nichoir à Chouette hulotte

    Un nichoir réalisé au départ de deux caisses (12 bouteilles) de vin en bois (récupération) fixées entre elles. Une ouverture d’un diamètre de 150mm sera réalisée sur la face avant et une couche étanche (...)

    Suite...

  • Nichoir à Effraie des clochers

    Voici un plan type pour la réalisation d’un nichoir à Effraie des clochers. Vous pouvez le télécharger en une meilleure qualité en bas de cette page, en fichier PDF. Avec ce plan, il faudra un seul (...)

    Suite...

  • Nichoir à Chauves-Souris

    Oui, la Chauve-souris n’est pas un oiseau... Toutefois, la réalisation d’un nichoir pour cette espèce reste tout à fait possible. Voici comment réaliser un nichoir à Chauve-souris à partir de deux (...)

    Suite...

  • Nichoir à Moineaux

    Le moineau est une espèce en forte diminution d’effectif ; les nichoirs sont d’une grande aide dans leur maintien. Nichoir double à Moineaux : Voici comment réaliser un nichoir double à Moineaux (...)

    Suite...

  • Nichoir à Martinets noirs

    Le manque de cavité met cette espèce en difficulté : Placez des nichoirs SVP. Ils en existent des préfabriqués dans le commerce. Ici, ce ne sera pas un exemple de fabrication de nichoir que l’on va (...)

    Suite...

  • Nichoirs "Design"

    Nichoirs à passereaux avec une présentation artistique... Une toute nouvelle gamme de nichoirs "Design" a été spécialement créée, pour le cadre enchanteur de notre stand tenu le WE des 2, 3 et 4 (...)

    Suite...

  • Nichoir mixte

    Comme dans la nature, si un arbre meurt, il accueillera une multitude d’espèces animales : oiseaux, mammifères, insectes, reptiles, batraciens... Avec ce nichoir mixte nous allons attirer au même (...)

    Suite...

  • Nichoirs divers

    Nichoirs commandés par une autre asbl. Nous aimons la synergie entre asbl.

    Suite...

  • Refuge à Chauves-souris

    Comment aménager un ancien pont ou tout autres grands volumes pour accueillir nos Chauves-souris ? Refuge à Chauves-souris dans un ancien pont Infrabel à Ottignies (Limelette) Belgique : Avec les (...)

    Suite...

Recherche

Accueil du site / Nidification

Cavités d'antan_Plumalia Presque toutes nos cavités naturelles ont disparu suite aux abattages systématiques de nos vieux arbres. Nos cavités presque naturelles dans nos vieux bâtiments ont aussi disparu avec ceux-ci ou plus simplement, n’existent plus parce qu’ils ont été rebouchés pour des raisons principales de réhabilitation et notamment d’économies de chauffage. Nos poulaillers et pigeonniers n’existent plus. Ils procuraient pourtant de belles anfractuosités pour nos passereaux y nicher.


Il est donc primordial dans nos environnements citadins de remplacer ce manque de cavités par des nichoirs de toutes sortes.

Nichoirs à Mésanges, passereaux divers, Chouettes, Hirondelles, Martinets noirs, Chauves-souris, Grimpereau des arbres, Moineaux... existent dans le commerce. On peut aussi, par un système de récupération et de bricolage, réaliser personnellement certains nichoirs à meilleurs prix.


De façon générale, les nichoirs sont fixés dans les arbres avec des fils électriques de récupération, de type "téléphonique". Ils sont d’une résistance incroyable, mécaniquement (cuivre) et aux UV, et de surcroit ils abîment moins les arbres qu’un fil de fer par leur gainage extérieur souple. Nous nous refusons de planter un clou dans un arbre.
Il faut installer les nichoirs en toutes saisons, ceux-ci servent aussi d’abris pour nos passereaux qui y passeront les nuits à l’abri des intempéries et des prédateurs.
Ne jamais ouvrir les nichoirs sous peine de perdre une nichée. Ce geste serait en pure contradiction avec le fait de placer des nichoirs...
Les nichoirs seront nettoyés en fin d’hiver. En effet les nids végétaux pouvant serviront de lit douillet à notre gent ailée pendant les périodes de grands froids. Pour le nettoyage, tous les produits chimiques seront à proscrire, il faut simplement vider le nichoir et gratter les parois de celui-ci. Une vérification du système de suspension sera aussi pratiquée avec son remplacement éventuel. Il serait vraiment dommage de voir tomber le nichoir avec une petite famille dedans.....
Si après trois, voire quatre ans le nichoir n’est pas occupé, il faudra penser à le changer de place. La théorie de l’occupation des nichoirs reste toujours un mystère pour l’homme. Si le déplacement est impossible, un remplissage de celui-ci avec de la paille sèche ou du foin reste une possibilité, vous avez dans ce cas, un nichoir à bourdons, coccinelles, perce-oreilles...
Pour information, une Mésange bleue consomme, pendant le nourrissage des jeunes, 12.000 insectes. Inutile d’utiliser des produits insecticides.... Tout bénéfice pour notre biodiversité.

Observer les différentes phases (construction du nid, phase très calme de couvaison, nourrissage des jeunes et sortie de ceux-ci), rien que du bonheur. Et parfois trois ou quatre fois sur une saison. Que d’énergie !!!


Voyez les exemples ci-joints.
Nous restons à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.