Recherche

Accueil du site / Archives / Archives 2009 / 2009.12.02 : Phalarope à bec large
Observation exceptionnelle à l’interieur des terres...

Phalarope à bec large - Phalaropus fulicarius

Fin novembre, début décembre 2009, Observation d’une Phalarope à bec large aux décanteurs d’Hollogne sur Geer à 20km d’Hannut. Il a la taille d’un gros Merle noir. Phalarope à bec large B_Plumalia Cet oiseau a développé pour se nourrir, une technique assez originale qui consiste à tourner sur lui même à la surface de l’eau tout en créant un tourbillon dans l’eau qui descend jusqu’à la vase. Ce tourbillon remue cette vase et en même temps soulève les micro-organismes. Il les attrape en donnant de nombreux coups de bec à quelques centimètres sous la surface de l’eau. Quelqu’un a chronométré qu’il en donne environ un par seconde. Elle tourne ainsi sur elle même plus d’une heure d’affilée. Garder, le contact visuel avec cet oiseau dans le viseur de l’appareil photo tient du miracle parce que la conjugaison de sa vive rotation et de ses nombreux "piquages" dans l’eau, donne un sentiment de mal de mer bien prononcé. Phalarope à bec large_Plumalia Sur la photo, on peut observer ce tourbillon, avec en surface des bulles. Ces bulles sont probablement dus aux remous mais aussi aux gaz (méthane) contenu dans la vase. Ce gaz étant produit par la décomposition des matières organiques présentes dans la vase. Ces bulles de gaz, peuvent prouver que le tourbillon descend bien jusqu’à la vase. Il profite aussi du système lorsque le dégagement de méthane est naturel tout en créant une ascentionnelle qui remonte les micro-organismes. Ceci diminuant sa déperdition énergétique. Ce qu’il a aussi de très étonnant (mais partagé avec d’autres oiseaux), c’est son acuité visuelle. Il peut, tout en mangant, apercevoir le moindre prédateur. Un rapace passant à plus de 500 mètres de hauteur sera instantanément repérer. En cas d’alerte et pour se protéger l’oiseau devient parfaitement immobile tout en surveillant d’un œil inquisiteur, les moindres mouvements du danger potentiel.

Très belle observation de cet oiseau très rare à l’intérieur des terres.