Recherche

Accueil du site / Archives / Archives 2014 / Réflexion sur la pollution lumineuse et le "Black Out" annoncé.
Lors d’essais photographiques du ciel étoilé le 13 août, on se rend vite compte de la pollution lumineuse du ciel et des économies possibles d’énergie par la suppression d’une très grande partie de l’éclairage public.

Voici je que j’écrivais aux contacts et aux différents forums environnementaux dont je fais partie :
Bonjour,
Un rêve de toujours était de photographier le ciel étoilé. Le 13 août de cette année enfin une petite éclaircie et une première possibilité de réaliser mon rêve avec un matériel adéquat. Installé sur le terrain de golf d’Ottignies LLN avant la tombée de la nuit, j’ai la joie de pouvoir observer deux espèces de Chauves-souris (Pipistrelle commune et Noctule) ainsi qu’un chien blanc juste avant la nuit noire, voir photo (6789 et 6807). Sur ce dernier cliché on peut y voir apparaitre l’éclairage public pourtant pas trop puissant, ni trop présent en cet endroit.

Ciel_6789_2014_Plumalia

Ciel_6807_2014_Plumalia

Enfin vers 23h00, les étoiles se montrent sans retenue avec notamment la Grande et la petite Ourse, photo 6829 et 6829Bis. Ce dernier cliché “Bis” est enrichi de quelques indications pour les néophytes.

Ciel_6829_2014_Plumalia

Ciel_6829b_2014_Plumalia

Deux trainées lumineuses d’avions sont indiquées par les flèches jaunes. Elles sont interrompues, c’est le clignotement de leurs feux de positions.
En faisant une longue pause photo (déclenchement) de 5 à 15 sec, il est possible de voir la rotation des étoiles. Avec cette technique, on peut également voir apparaitre la “pollution lumineuse” ici occasionnée par l’éclairage de l’autoroute E411, la ville d’Ottignies, celle de Louvain-La-Neuve et même par l’éclairage public du lieux pourtant discret comme déjà dit, voir photos 6840 et 6851.

Ciel_6840_2014_Plumalia

Ciel_6851_2014_Plumalia

On comprend mieux toutes les difficultés de pouvoir observer les étoiles très lointaines mais aussi les difficultés que rencontrent les Chauves-souris ainsi que toutes les autres espèces nocturnes à se nourrir mais aussi à se reproduire. Beaucoup plus d’informations à ce sujet lors de cette Nuit Européenne des Chauves-souris (beaucoup d’activités organisées notamment par Natagora *) ce samedi 30 septembre.
Aussi, depuis quelques jours, les médias nous matraquent d’un risque “possible” de “Black Out” pour cet hiver. Ils ont l’art de monter en épingle ce type d’information criée par certains et décriée par d’autres. Admettons qu’ils aient raison cette fois-ci... Personne, mais personne ne parle de faire des économies d’énergie, tous parlent d’essayer de trouver de l’électricité ailleurs et ce n’est certainement pas les producteurs/distributeurs qui proposeront cette alternative. Mais eux n’oublieront certainement pas d’appliquer au passage, une augmentation substantielle des tarifs....
Pourtant des économies de consommation d’électricité, il y a moyen d’en faire et notamment en supprimant tout cet éclairage inutile des monuments, enseignes de magasins,.... voire des routes et autoroutes. En France, il n’y a pas d’éclairage sur les autoroutes et pourtant les accidents ne sont pas plus nombreux. Admettons toutefois que le belge n’est pas “habitué” à rouler dans le noir et bien diminuons les vitesses. Nos jeunes vivront peut-être plus longtemps et nous consommerons moins de carburants.
D’autres pistes d’économies pour chacun d’entre nous sont aussi envisageables. Gardons “le bon sens” comme ligne de conduite. Il me parait plus opportun d’avoir une répartition “équitable” ( malheureusement ce mot perd de sa signification de nos jours) plutôt que tout chez les uns et rien chez les autres. Ne perdons pas de vue que sans cette “bonne fée” plus rien ne fonctionne puisque même un chauffage au mazout à besoin de sa pompe... électrique. Ce qui est le plus grave à mes yeux, c’est le fait que la population de tous les pays émergeants, copie son train de vie sur le nôtre et elle en a tout aussi le droit. Ne lui montrons pas que de mauvais exemples. Nous pourrions aussi aborder les problèmes de l’eau potable, de la nourriture, des déchets, du logement, de l’habillement, des soins de santé,... pour la population mondiale. Notre planète va finir par imploser. Bonne soirée. Bruno _ J’ai participé comme guide à la NEC le samedi 30 août à Mont-Saint-Guibert. MARCHAL Bruno +32 475 / 710 456 www.plumalia.eu/spip.php ?article122 N’imprimez qu’en cas de nécessité, SVP. * Voir : http://www.natagora.be/chauvesouris/index.php ?id=nuit_des_chauves-souris