Recherche

Accueil du site / Divers / 2012.04.19 Première visite dans le refuge à Chauves-souris
Dans un ancien pont Infrabel à Limelette (Ottignies) en Brabant wallon (B) aménagé en refuge à chauves-souris en 2011, notre première visite des lieux...

Première visite le 19 avril 2012 par Tuc Rail et l’ASBL Plumalia :

Pont Infrabel 1009_Plumalia

Une première tentative de visite avait déjà eu lieu le jeudi 29 mars 2012 mais nous n’avions pu que constater les mesures de sécurité qui s’imposeront lors des prochaines descentes dans le puits d’accès avec l’aide logistique de « Tuc Rail ». Il sera nécessaire de s’équiper d’un harnais maintenu à un « Stop-Chute » ainsi qu’une échelle pour franchir la dernière hauteur non équipée d’échelons coulés dans le béton. Merci aux différents intervenants.

Pont Infrabel 1344_Plumalia

Le jeudi 19 avril 2012, accompagné d’un membre du personnel (M. Renaud Delfosse) de Tuc Rail et de mon fils Florian, et après avoir pris toutes les mesures de sécurité, la première descente d’une dizaine de mètres à lieu. Une échelle de deux mètres cinquante ayant été descendue à l’aide d’une corde avant notre propre descente. Il s’avère qu’une échelle d’un mètre cinquante pourrait amplement suffire. Il était impossible de se rendre compte au départ de la hauteur manquante avec l’effet de perspective. Il restera possible de laisser à demeure une petite échelle…

Pont Infrabel 1389_Plumalia

Lors de cette première visite dans cette énorme cavité (pour rappel : 6 à 7 m de hauteur à la clef de voute ainsi que pour la largeur et environ 25 m de longueur) nous avons pu constater trois choses :

1- Un énorme effet de résonnance, 2- La présence d’eau au sol avec un maximum de trente centimètre au point le plus haut pour tomber à zéro au trois quarts de la longueur du tunnel. La chaussée originale passant sous le pont était en légère pente. 3- L’absence de CS, c’était encore un peu tôt après cette réalisation… Lors de la belle saison, je passerai régulièrement avec un « BatBox » pour vérifier leur présence ou non, devant le refuge.

Pont Infrabel 1421_Plumalia

Le taux d’humidité est un critère important pour que les CS choisissent un refuge. Ici je crois que nous sommes dans une bonne fourchette avec la présence d’eau mais il faudra voir si cette eau restera... Le deuxième critère étant la température et la constance de celle-ci. Pour ne pas devoir chaque fois descendre pour mesurer ces deux valeurs, une sonde de température et d’humidité a été placée dans le refuge. Il suffira de placer cette station dans l’orifice d’envol des CS pour pouvoir les enregistrer. La sonde a été placée à une vingtaine de centimètres du sol, sur un morceau de pierre bleue, afin qu’elle ne baigne pas dans l’eau. C’est pour empêcher l’humidité ascensionnelle que ce type de pierre a été choisi. Un relevé régulier au fil des saisons permettra de réaliser un graphique de ces valeurs. Des mesures sur deux années complètes pourront suffire, voire trois hivers et si possible à chaque période extrême, canicules et gel prolongé et profond. Lors de la visite annuelle, les piles de la sonde (deux de type AAA) seront changées d’office.

Pont Infrabel 1355_Plumalia

Malgré un taux d’humidité proche des cent pour cent, les niches en PVC recyclé et leur fixation inox ne présentent aucune trace de faiblesse.

Pont Infrabel 1374_Plumalia

On peut voir sur la photo suivante, sur le tympan en haut au centre, le passage des CS (lumière naturelle) et dans le fond à droite l’ouverture (1,5 m et 1 m de largeur environ) par laquelle nous passons pour pénétrer dans l’espace ou remonter en surface. Dans cette zone il n’y a plus d’eau au sol.

Pont Infrabel 1428_Plumalia

La remontée par le puits s’est passée sans encombre.
Plusieurs mesures ont déjà été prises et nous pouvons déduire que le taux d’humidité est proche des 100% et la température, à quelques dizièmes près, est constante à 11,3°C. Deux excellents paramètres pour l’accueil des Chauves-souris. Ces mesures ont été prises avec des températures et des taux d’humidité extérieurs de très grandes amplitudes.

NB : Toutes les étapes d’aménagements de cet ancien pont sont racontées dans : Refuge à Chauves-souris.